GALERIE PRECEDENT Pierres rassemblées SUIVANT
...
(pause)
  Et si la démarche du peintre, nonobstant l’invention d’un monde,
était aussi de témoigner du monde, donc de toutes les existences ?

Peintre, je témoigne des gestes de l’humain.
Chaque geste, n’importe quel geste, pourvu qu’il soit signifiant
de l’homme debout, de l’homme en recherche.

Je peins des corps lignes de vie.

Mes peintures se présentent comme des pierres rassemblées,
racontant l’histoire humaine, ses envolées, ses chutes,
son immobilité avant qu’un autre mouvement ne s’élabore.

Les pierres rassemblées ont subi l’effacement du temps.

Parfois il ne subsiste que des parcelles de peinture.
Dans son indétermination, le mouvement se réinvente.

Tout est toujours nouveau et pourtant très ancien.
Je peins l’homme plongé dans l’acoustique des champs du possible.

Mouvements de l’âme triste, joyeuse exubérance du corps.
Je peins l’homme chaloupé, l’homme tangué, l’homme dansé.
suite...